Comment cacher les cernes après 50 ans ?

Certains de mes amis ne se maquillent plus parce qu’ils ne savent pas forcément comment le faire ou simplement par renonciation. Quel dommage ! En fait, il suffit d’incorporer quelques ajustements à sa beauté pour l’optimiser. Rien d’insurmontable, juste quelques trucs de maquillage après 50 ans, en trois étapes… !

1. Le teint

Le teint est la base de tous les maquillage.Les gestes de base pour unifier le teint resteront les mêmes que vous avez 20 ou 50 ans. Ce qui changera, ce sont des applications plus légères et plus ciblées, comme, par exemple, les taches brunes qui s’invitent au fil du temps, sans nous demander notre avis. L’astuce pour les traiter ? Allégez légèrement la zone avec un correcteur de teint un peu plus léger que le ton de votre peau.

Lire également : Comment avoir de beaux cheveux à la ménopause ?

En ce qui concerne le fond de teint à appliquer sur l’ensemble de votre visage, Choisissez des produits avec une texture plus légère que ceux — mat et épais — vous pouvez ont utilisé dans le passé. Travaillez les zones critiques (rougeurs, taches brunes, cernes…) avec un correcteur, puis, uniformément avec le fond de teint.

Appliquer une couche épaisse sur les rides et les ridules est inutile. Le produit, au lieu de camouflage, s’accumule dans les petits sillons de la peau et les accentue. Cela est également vrai pour les cernes. Pour contourner le problème, donnez la préférence à la crème ou au correcteur liquide ou au bâton.

A lire également : Où mettre un tatouage femme ?

La poudre est utilisée avec parcimonie, en touchant simplement le visage, en commençant par le centre pour aller vers l’extérieur. Le ton rosâtre est bon, plutôt que des poudres bronzantes foncées qui deviennent orange (pour bannir) ! Même pour fard à joues, qui fonctionne également légèrement, à partir de la pommette pour atteindre le haut de l’oreille.

2. Le look

La paupière à tendance malheureusement à tomber. Donc, votre maquillage après 50 ans devrait ouvrir vos yeux. L’ombre à paupières nude est idéale. L’ombre à paupières s’applique à l’intérieur de l’œil, tout en s’étirant vers l’extérieur de votre paupière. Ensuite, la même nuance est déposé, le mélant, sous l’arc des sourcils. Enfin, l’œil se rattrapera avec une teinte légèrement plus foncée à partir du centre de la paupière pour aller vers l’extérieur.

La couche de mascara peut être généreuse si elle est appliquée avec soin ; du bas des cils vers le haut, s’étirant au maximum. Les couleurs trop vives doivent être interdites. Vous pouvez choisir des couleurs qui ont un peu de pep mais elles doivent être atténuées avec des tons plus neutres tels que champagne, beige ou taupe.

Si vos paupières sont trop tombantes, il est préférable d’éviter l’eye-liner et le crayon ; fortiori s’il est noir car il peut marquer les cernes. Pour la rigueur optez pour un crayon permettant une intrigue ultra fine dans un ton marron ou gris…

Une autre astuce : ne négligez pas vos sourcils ! L’épilation permet d’allumer le look et d’agrandir les paupières. Si vos sourcils sont légèrement clairsemés, vous pouvez les remplir avec un peu de poudre à sourcils blush ou un crayon à sourcils.

Le maquillage permanent est à la mode et le résultat est vraiment sympa quand c’est bien fait.

3. La bouche

Avec l’âge, nos lèvres s’aiguisent. Par conséquent, il est préférable d’éviter les couleurs mates et sombres qui affinent encore la bouche. Optez pour un rouge à lèvres discret et hydratant, qui fera deux coups d’une pierre : c’est-à-dire sublimer ET prendre soin de vos lèvres !

Évitez l’effet de crayon contour des lèvres fort qui a connu ses heures de gloire dans les années 90 mais qui est maintenant obsolète. Au lieu de cela, préférez un crayon avec la texture crémeuse, que vous dirigez vers l’intérieur des lèvres. Cela donnera à votre bouche une apparence de lèvres ourlée et empêchera la couleur de s’accumuler dans les ridules.

Enfin, pour corriger l’effet « chute » du coin des lèvres, vous pouvez dessiner votre lèvre avec votre crayon contour en tricher un peu : l’astuce de déverser légèrement — et habilement — sans suivre le contour naturel qui s’effondre !

Conclusion sur le maquillage après 50 ans :

Si, quand il s’agit de maquillage de jour, nos conseils sont de jouer sobriété et éviter trop mat, trop lumineux, trop de couleur, le soir permet un peu plus de fantaisie. Le maquillage des yeux peut être plus accentué que celui du jour, paupières plus ombragées, ligne de crayon plus pressée !

Osez correspondre à la couleur de votre tenue (si elle n’est pas rose ou orange fluorescente !) Appliquez le fard à joues sur votre paupière supérieure, comme pour le maquillage de jour mais vous permettant une note plus sombre pour souligner la chasse d’eau des cils et le mélange, toujours, vers le haut de la paupière. Poudre superficiellement pour fixer le fard à joues.

Et n’oubliez pas que le sourire est aussi le plus beau conseil !

ARTICLES LIÉS