Plongez dans l’univers japonais en portant des kimonos

Lorsque vous parlez de « tenue traditionnelle japonaise », cela fait toujours référence au « kimono ».  C’est tout à fait normal. Mais savez-vous qu’il y a de différentes sortes de kimonos ? Il y a aussi une manière particulière de porter l’yukata. Pour que vous puissiez plonger dans l’univers japonais, découvrez à travers cet article les origines du kimono et les divers types de vêtements traditionnels du Japon.

La source du kimono japonais

À l’origine, le mot « kimono », dans son sens littéral, signifie « quelque chose à porter ». Ce terme est généralement utilisé pour exprimer tous les vêtements traditionnels du Japon. Actuellement, le mot kimono est employé pour désigner plus simplement un vêtement. Il est réputé d’être porté par les geishas, il se porte autant par les femmes que par les hommes.

Lire également : Comment utiliser Wanteeed sur Zalando ?

Les kimonos sont inspirés des Chinois. Pendant l’ère Asuka au milieu du VIe siècle à 710, ces vêtements sont d’abord portés par l’aristocratie japonaise. Mais, c’est sous l’ère Heian, entre les 794 et 1185, que les motifs et les styles deviennent plus soignés. Les règles liées au port du kimono comme elles se présentent aujourd’hui se mettent en place sous l’ère Edo entre les années 1603 et 1868. Ainsi,  l’univers japonais   peut se refléter à travers des vêtements. Sur la page vous pouvez découvrir des modèles qui conviendront à votre goût. 

Les différents types de kimonos marquant l’univers japonais

En ce qui concerne les règles du port de kimono, il y a des classes qui révèlent le prestige du kimono. Pour les femmes, il existe 13 kimonos différents. Ils sont choisis selon la cérémonie et la préférence de la personne qui les porte. Voici des exemples de kimono portés par les femmes :

A lire en complément : Les avantages d’acheter un sac à main de luxe de seconde main

  • Le furisode est un kimono de cérémonie à manches longues, adapté aux jeunes femmes célibataires pour la cérémonie de passage à l’âge adulte ;
  • Le tomesode est un kimono traditionnel noir dédié aux femmes mariées pour les cérémonies importantes ;
  • Le mofuku est spécifiquement destiné aux funérailles ;
  • Le hômongi est le kimono qui peut être porté pour le Nouvel An.

Le kimono dans la société japonaise actuelle

Le Harajuku est le quartier de la mode à Tokyo où vous avez un large choix de styles vestimentaires japonais. Toutefois, peu de Japonais portent le kimono dans les rues de Tokyo. Les habits japonais traditionnels sont notamment portés par les personnes âgées. Vous pouvez vous inspirer de ces vêtements traditionnels qui sont adaptés aux métiers des Japonais. 

Les maiko et les geishas portent des kimonos colorés au col plongeant. Les obis sont très longues et peuvent toucher le sol. Les kannushi, prêtres shintoïstes, portent un uniforme blanc accompagné d’une longue robe et d’un hakama. Il y a aussi des kimonos portés par les sumos adaptés au quotidien. Et enfin, vous pouvez porter les kimonos des nakai, des femmes qui travaillent dans les restaurants ou dans les ryokan.

L’art de porter un vrai kimono japonais

Le kimono a l’apparence d’une grande robe en forme de T. Il se ferme grâce à une ceinture appelée obi. Il se porte habituellement avec des chaussettes, des tabis et des sandales en bambou ou en cuir, connues sont le nom de zori. Il s’agit d’un habit traditionnel le plus long. Le bas du tissu touche pratiquement le sol afin de ne pas voir la démarcation des tabis lorsque les Japonais s’assoient.

ARTICLES LIÉS